Une urgence ? Composez le 118

La formation

BANNER EX2

La formation au sein du SDIS du Haut-Lac est répartie entre une formation interne et une formation externe dispensée par l’Établissement Cantonal d’assurance incendie (ECA). Les exercices du SDIS se déroulent généralement les soirs de semaine entre 19h00 et 21h30-22h00 plus un à trois exercices le samedi. Quant aux cours de l’ECA ce sont généralement un à trois jours de cours qui se déroule la semaine en journée.

Le nombre d’exercices annuel en interne est défini par le grade, la fonction et l’étape de la filière de formation interne. Voici les cours que suivra une personne au fur et à mesure qu’elle prendra des responsabilités au seins du SDIS.

Toute personne commençant les pompiers chez nous ou qui n’a pas une formation pompier jugée équivalente commence sa filière en tant que Recrue. Il y a une première matinée d’introduction aux matériels pompiers. Puis, ils suivent un cours de base de l’ECA sur deux jours (vendredi-samedi), le suivi de ce cours est une condition sine qua non à la poursuite de la carrière de sapeur-pompier sur le Canton de Vaud. Une fois le cours ECA validé les recrues continues leurs formations avec sept exercices en soirée ou ils voient les bases du travail sapeur-pompier. Cinq de ces exercices se passent avec les SDIS du Chablais (Aigle, Corberier et Yvorne), Fortification (Lavey, St-Maurice) et Saline (Bex, Gryon et Ollon).

Une fois l’année de formation recrue validée le sapeur à la possibilité de choisir selon le temps à disposition soit le DAP soit le DPS

Si la personne intègre le DAP, elle aura l’occasion de suivre 4 exercices en soirées en commun avec le DPS plus un exercice le samedi toute la journée avec le SDIS au complet. Les exercices combinent théorie, pratique et exercice d’intervention tournés sur la base sapeur-pompier.

Si la personne souhaite intégrer le DPS et qu’il y a suffisamment de place disponible, elle intégrera l’école de formation DPS (EFDPS). Durant une année elle va driller (entrainer pour créer des automatismes) le travail de servant à diverse mission (échelle, sauvetage, travaille au tonne-pompe, ventilation …). Ces exercices se déroulent avec le SDIS du Chablais. À la fin de l’année, une évaluation des connaissances est réalisée.

Si le test s’avère concluant, la personne peut intégrer l’école de formation de porteur d’Appareil respiratoire (EFAPR). Cette école se déroule s’il y a suffisamment de personnel. Lors de 6 exercices annuels, les membres de l’EFAPR apprendront la base du travail d’un porteur d’appareil respiratoire. Les thèmes sont orientés sur la connaissance du matériel, l’appréhension des difficultés de travailler avec un appareil sur le dos et un masque limitant la vision, le travaille d’extinction dans des locaux clos, la recherche dans la fumée, etc. Avant d’avoir le droit de porter en intervention, l’apprenti porteur doit suivre un cours de trois jours à l’ECA.

Durant les deux années d’école de formation, le sapeur suit aussi les neuf exercices du DPS avec les sapeurs plus expérimenté. La formation est répartie en quatre exercices orientés sur des exercices d’intervention avec l’ensemble du DPS et du DAP, généralement les soirs de semaine. Quatre exercices en ½ DPS, aussi les soirs de semaine, orientée sur l’apprentissage d’une nouvelle matière, du Drill ou du travail de détail sur un matériel ou thème spécifique. Et enfin, un samedi complet avec le SDIS.

En principe tous les membres du SDIS sont aussi porteurs d’appareils respiratoires (APR) et suivent 6 exercices spécifiques sur les thématiques des porteurs (extinction intérieure, recherche et sauvetage de personnes dans les fumées, exercice physique, etc.). Ils doivent aussi effectuer un teste comprenant des tests d’endurance et des 12 minutes et divers tests physiques pour avoir le droit de porter en intervention.

Tous les chauffeurs des véhicules poids lourd suivent une demis journée orientée aptitude à la conduite et connaissance des véhicules.

Le sapeur qui prend des responsabilité en tant que Sous-officier à encore 4 exercices supplémentaires ciblés sur les rôles d’un sous-officier et la conduite de sapeur en exercices et interventions.

Pour les Officiers ce sont cinq autres exercices spécifiques aux données d’ordre est tactique technique d’intervention.

Bien entendu tous ces exercices sont préparés tout au long de l’année par les officiers et sous-officier du SDIS et encadré par le groupe instruction.

Sur l’ensemble de l’année, cela représente entre une vingtaine d’heures d’exercice pour une recrue ou un membre du DAP à environ 65 heures pour un Officier porteur d’appareil respiratoire et chauffeur poid lourd.

Les cours ECA sont répartis sur l’ensemble de la carrière d’un sapeur pour avoir entre 1 à 5 jours de cours par année, en fonction des disponibilités professionnelle. Les cours ECA sont très variés et présentent l’ensemble de la palette des spécialisations de nos sapeurs. Voici quelques exemples de thèmes abordés lors de ces cours : cours de base sur l’hydraulique, ventilation, porteurs d’appareils respiratoires, BLS/AED, radio, cours pour futur sous-officier, tactique technique pour officier, véhicules hybrides, etc. Ces dernières années l’ensemble de nos sapeurs on suivit entre 100 et 120 jours de cours cumulé chaque années.

Seul le cumule des deux types d’exercices internes et ECA nous permettent de nous préparer aux mieux pour intervenir 24h/24, 365 jours par an pour le bien de la population des cinq communes.